a été ajouté à votre panier avec succès.

Faut-il arrêter de vapoter ?

Faut-il arrêter de vapoter ?

Il est probable que vous avez vu des reportages récents dans les médias concernant un certain nombre de maladies aux États-Unis qui ont été liées au vapotage.

 

Nous estimons que ces rapports peuvent être préoccupants pour les vapoteurs et ceux qui envisagent de passer à la cigarette électronique. Dans cet esprit, nous avons illustré ci-dessous ce que cela signifie pour le vapotage au Royaume-Uni, le pays qui applique l’une des réglementations les plus strictes au monde en matière de cigarettes électroniques et le plus ouvert en enregistrant le plus grand nombre de vapoteurs du monde depuis 2016 et pourquoi ces rapports ne signifient pas que vous devriez arrêter de vapoter.

 

L’utilisation des cigarettes électroniques a rapidement augmenté depuis qu’elles ont commencé à gagner en popularité au milieu ou à la fin des années 2000. On estime qu’en 2019, il y a environ 3,6 millions de vapoteurs au Royaume-Uni, dont environ 54 % ont complètement cessé de fumer.

 

En 2016, il y a eu une mise à jour de la Directive sur les produits du tabac de l’UE qui comprenait des règlements stricts concernant les cigarettes électroniques. Cela comprenait l’interdiction de certains ingrédients et l’application de restrictions sur la teneur en nicotine et l’emballage. Le règlement exige également la notification et l’approbation de tous les produits de vape avant qu’ils puissent être vendus au Royaume-Uni.

 

La vitamine E suspectée dans les maladies liées au vapotage

 

Martin Dockrell, responsable de la lutte antitabac à Public Health England, a souligné que la FDA a déterminé que les cas de maladies pulmonaires aux États-Unis étaient liés au vapotage d’e-liquides illicites qui contenaient du THC et de la vitamine E.

 

L’acétate de la vitamine E est une huile dérivée de la vitamine E. Il n’est pas connu pour causer des dommages lorsqu’il est ingéré. Cependant, les experts disent qu’il peut être dangereux lorsqu’il est inhalé. Il peut laisser un résidu huileux sur les poumons et pourrait conduire à des problèmes respiratoires similaires à ceux vécus par les patients aux États-Unis.

 

Les Investigations faites par les représentants d’État aux États-Unis et jusqu’à présent, ont indiqué que l’huile a été trouvée dans les échantillons testés dans l’ensemble du pays. Il n’est pas encore clair si c’est la cause des maladies, cependant, il est le premier produit chimique commun trouvé dans les échantillons utilisés par les malades. La majorité des échantillons contenant de l’acétate de vitamine E contenait également du THC, le produit chimique psychoactif présent dans la marijuana.

 

Vapoter est-il sans danger ?

 

À la lumière des rapports récents, Public Health England affirme, que le vapotage est 95 % moins nocif que le tabagisme en publiant des expertises réalisées par d’éminents experts indépendants du tabac. Leur dernière déclaration répète ce qui suit : « Si vous fumez, il n’y a pas de situation où il serait préférable pour votre santé de continuer à fumer plutôt que de passer complètement au vapotage.

 

« Public Health England confirme que les cigarettes électroniques ne représentent qu’une fraction du risque de fumer, et l’utilisation d’une cigarette électronique rend beaucoup plus probable l’abandon réussi que la seule volonté. »

 

Déclaration de la Pr Ann McNeill, auteur principal et professeur de Tabac Addiction au King’s College de Londres :

« Il est très préoccupant que les fumeurs comprennent encore si mal les causes du tabagisme. Quand les gens fument des cigarettes de tabac, ils inhalent un mélange létal de 7 000 constituants de fumée, dont 70 sont connus pour causer le cancer.

 

Les gens fument pour la nicotine, mais contrairement à ce que la grande majorité croit, la nicotine cause peu ou pas du mal. La fumée toxique est la coupable, c’est la cause principale et essentielle de toutes les maladies liées au tabac et la mort. Aujourd’hui, plus que jamais, il existe une très grande variété de façons alternatives d’obtenir de la nicotine, que ce soient les gommes à la nicotine, le spray nasal, les pastilles et les e-cigarettes. »

 

Notre engagement envers la qualité de nos produits

 

Il est toutefois essentiel de n’utiliser que des cigarettes électroniques achetées à des fournisseurs et de magasins réputés et de ne pas s’approvisionner en produits illicites non réglementés sur Internet. Nous sommes déterminés à assurer que tous nos produits sont conformes et de la plus haute qualité.

 

Faut-il arrêter de vapoter ?

 

Même si nous ne pouvons pas dire que la cigarettes électroniques est inoffensive, toutes les données recueillies jusqu’à maintenant indiquent que le vapotage est moins nocif que le tabagisme. Le vapotage s’est révélé le moyen le plus efficace de réduire le tabagisme grâce à des recherches qui montrent que les cigarettes électroniques sont presque deux fois plus efficaces pour aider les fumeurs à cesser de fumer que les timbres ou les gommes à mâcher.

 

Public Health England continue de dire que le vapotage est 95 % plus sûr que le tabac, et qu’il est de loin préférable de continuer à utiliser la cigarette électronique que de revenir à la cigarette.